1. Névroptères

Névroptères

Chez les névroptères, les caratères principaux sont :

  • des ailes bien développées, à réseau de nervures très serré
  • des ailes couchées en toit sur le corps au repos
  • des larves carnassières à mandibules longues et canaliculées

Cet ordre comprend notamment les :

  • Ascalaphidés : Antennes longues dilatées au sommet en massue ou palette, prothorax court, tête et thorax souvent très velus (Libelloides...)
  • Myrméléontidés (anciennement Myrméléonidés) : Antennes épaissies en massue ou en bouton (Formicaleo, Myrmeleon, Dendroleon, Palpares, Neuroleon...)
  • Hémérobiidés : Antennes longues et filiformes, ailes + ou - mouchetées avec microtriches, nervures du champ costal bifurquées à l’extrémité (Hemerobius, Megalomus, Drepanopteryx, Wesmaelius, Psectra, Micromus...)
  • Chrysopides : Antennes longues et filiformes, présence d’une cellule alaire "ovale" près de la base de l’aile (Chrysopa, Chrysoperla, Notochrysa...)
  • Osmylides : Antennes longues et filiformes, champ costal large avec nervures transverses nombreuses, nombreuses taches brunes alaires (Osmylus)
  • Mantispides : Pattes antérieures ravisseuses (Mantispa)
  • Coniopterygides : taille très faible, nervation des ailes réduite, imago recouvert d’un revêtement farineux d’où son aspect rappelle celui des Aleurodides (cire farineuse secrétée par certaines parties du corps puis déposées sur les ailes, les pattes et un peu sur les antennes) antennes longues et fines avec de nombreux articles nodiformes (14 à 40) ; vivent sur les arbres et arbustes et se nourrissent d’exsudations des pucerons... 4 genres principaux : Conwentzia (ailes postérieures très réduites), Coniopteryx (ailes postérieures un peu plus petites que les antérieures), Aleuropteryx, Semidalis (ailes sub-égales)

Source

Contributions (37)

Trier : par date, par popularité | Afficher : 9 médias, 15 médias, 30 médias par page

1 2 3 4 5

Soutenir par un don