1. Hymenoptères

Hymenoptères

Leur nom provient des ailes membraneuses que la plupart des insectes hyménoptères portent par paires. Le mot vient du grec hymên, « mariage », et ptéron, « aile ». Cela vient du fait qu’il existe des crochets sur la nervure antérieure des ailes postérieures, permettant à celles-ci d’être couplées avec les ailes antérieures.

Les hyménoptères sont caractérisés par :
- deux paires d’ailes membraneuses reliées l’une à l’autre par un système de couplage
- les ailes antérieures sont plus larges que les postérieures
- l’appareil buccal varie du type broyeur au type lécheur avec des formes intermédiaires
- les mandibules bien développées servent à la capture des proies et au façonnage du nid
- les maxilles et le labium sont unis par une membrane et forment une sorte de trompe qui permet l’aspiration des liquides
- les larves sont pour la plupart dépourvues de pattes mais elles ont une capsule céphalique bien visible
- à la fin de leur développement, les larves tissent souvent un cocon d’où l’adulte émerge après la nymphose
- les mâles sont haploïdes car leurs cellules ne renferment qu’un seul exemplaire des chromosomes de l’espèce, tandis que les femelles sont diploïdes, leurs cellules possédant une paire de chacun de ces chromosomes

Source Wikipédia sous licence CC-By-Sa.

Illustration de Deuns , Abeille douillette

Contributions (624)

Trier : par date, par popularité | Afficher : 9 médias, 15 médias, 30 médias par page

1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 70

Soutenir par un don